Mondoblog : de la découverte à la sélection

4 mars 2011

Mondoblog : de la découverte à la sélection

Vendredi dernier j’ai réuni une dizaine d’amis dans mes 10 mètres carrés au campus et nous avons partagé ensemble quelques amuse-gueules et boissons. C’est en ces termes sincères que j’ai ainsi introduit la réjouissance : « je vous remercie tout d’abord pour votre présence ici ce soir, si je vous ai appelés c’est pour qu’on célèbre ensemble un évènement important de ma vie … Est-ce que vous vous rappelez du concours de blogueurs dont je parlais il y a un moment, ça a marché et je suis retenu pour une formation en journalisme ». Un ami en particulier me cligne de l’œil pendant que je parle. C’est un peu à lui que je dois ma sélection dans cette extraordinaire aventure. Il est le premier à m’avoir informé du concours. Il m’a aussi encouragé à y participer parce que, disait-il, j’avais une chance de réussir.

La compétition dans son ensemble n’a donc pas été du tout facile. Il fallait pendant ces cinq mois de besogne consacrer des nuits blanches à cogiter sur le ou les sujet(s) qui allaient faire l’objet de notre toute prochaine publication sur la toile, puis rédiger quelque chose et enfin gommer ou insérer certains détails jusqu’à atteindre la perfection. Parmi les articles qui m’en ont le plus fait baver, il y a entre autres 10 autres manières de vous servir les mots qu’Andriamihaja avait à nous dire, Appel aux élites africaines du savoir, La fuite des cerveaux : un élément déstabilisateur pour le continent noir, Ouaga by night, Histoire du phone en milieu scolaire etc. Et je continue à le dire comme je l’ai si bien fait dans Cette vie, j’ai de la peine à la vivre ! : j’ai dû parfois produire des efforts herculéens pour arriver à faire la part des choses dans un univers d’ingénieurs, le genre d’univers qui vous vide de tout votre temps et de toute votre énergie.

Toujours pour faire ressortir les nombreuses embûches que les mondoblogueurs ont eues au cours de cette épreuve d’élites, j’aimerais mentionner que j’ai dû parfois subir les frustrations de mes camarades de promotion qui trouvaient ridicule et stupide que je me consacre, en tant qu’élève-ingénieur, à autre chose qu’aux logiciels ou aux calculs. Ils ne parvenaient pas à me comprendre et je les comprenais. L’ayant saisi, je me mettais désormais à l’écart quand je voulais écrire. De toute manière, ils ne pouvaient pas constituer ma muse car je n’ai toujours été inspiré que lorsque je me retrouve seul, seul dans un espace que je pressens comme le mien.

Partagez

Commentaires

NathyK
Répondre

Félicitations Franco, très contente pour ton succès. Je déplore juste le fait que plusieurs mondoblogueurs n'aient pas toujours pris le temps de commenter plusieurs de tes posts que je trouve fort réfléchis, posés et interessants. Mais bon, c'était aussi un concours...

Francoperen
Répondre

Merci pour ces bonnes remarques NathyK, je t'en suis vraiment reconnaissant. Je pense qu'on aura (même au pays) l'occasion d'échanger plus amplement. Dis t'es aussi à l'école de journalisme de Yaoundé?

ASSOUMANE Habibou
Répondre

Bonjour,
Toutes mes félicitations pour votre reussite.

@legeekdusud
Répondre

J'aime ton article c'est impeccable!

ariniaina
Répondre

Félicitations :)
Tu sais quoi? Ma famille et certains de mon entourage ne comprennent pas mon engouement pour le blogging. Pour eux c'est juste une perte de temps et d'argent (appareil photo, connexion internet...). Franchement, je suis contente d'être retenue pour la formation Mondoblog. Maintenant je peux leur dire que "si c'est quelque chose de passionnant. Regarde, ils ont aimé ce que j'ai fait" :D
Encore félicitations et surtout continue ce que tu as commencé ;)

René Jackson Nkowa
Répondre

Pour te rassurer, François, j'ai été un lecteur assidu de ton blog. J'ai même mentionné l'un de tes articles dans l'un de mes billets...
Mes félicitations pour ta sélection. Rendez-vous à Yaoundé!

Francoperen
Répondre

Malheureusement, je fais partie du groupe de Dakar, on se verra donc un peu plus tard à mon retour au pays. Merci Jackson de me lire aussi souvent!

Charles Lebon
Répondre

Courage non frère. La récompense est au bout de l'effort!!! alors savoure ta, que dis- je ta...!!!!!!!!!!

Francoperen
Répondre

Merci mon frère, tes paroles me touchent grave, je t'encourage aussi pour la suite de tes projets.

BA
Répondre

A ma connaissance nous sommes trois scientifiques dans l'aventure Mondoblog. Ca fait tjr plaisir de voir des apprentis ingénieurs et physiciens délaisser les calculatrices 1 moment au profit de la plume. Ici au sénégal ce n'est pas "ridicule et stupide" aux yeux des autres camarades. Au contraire c'est très bien perçu. Moi j'ai le soutien et les encouragement de tous mes amis... On se verra à Dakar certainement. Bravo.

Francoperen
Répondre

Cool ces pensées! Je te remercie du fond du cœur. En passant veux-tu transmettre mes salutations à tes amis, notamment ceux qui t'encouragent dans cette passion que toi et moi poursuivons et qui reconnaissent sa juste valeur.